Style et design des années 80

Les années 80 héritent évidemment directement des mouvements contestataires initiés dans les années 60 et 70. Aussi la décennie voit-elle l’émergence d’un design identitaire dans une société plus individualiste que jamais auparavant. Il n’y a pas Un style des années 80, mais des dizaines, presque autant que de créateurs. Et pourtant, la plupart des créations design de cette décennies sont reconnaissables au premier coup d’œil, marque des temps.

Pouf design Rubik’s Woouf!

Pouf design Rubik’s Woouf!

Déco tendance régressive franchement 80's

Une sélection Zendart Design

Le postmodernisme décalé italien

C’est bien sûr le Groupe de Memphis mené par Ettore Sottsass, qui prend son essor dans les années 80 pour créer de manière libre et décomplexée des objets et meubles originaux, comme la célèbre étagère Carlton, créée en 1981. Les couleurs sont primaires et fluo, les lignes anguleuses, les formes inédites et déstructurées. C’est ainsi la période de gloire du Studio Alchimia qui, quoique né seulement dans les années 70, ne survivra pas aux années 80. Trop ancré dans son époque ? Style trop marqué ? Délires visuels pas assez atemporels ? Peut-être… Quoi qu’il en soit, c’est un design plein d’humour et de panache, irrévérencieux et postmoderne en diable.

Le pendant anglais post-industriel

Dans le même temps, en Angleterre, le pendant du post-modernisme européen et le mouvement post-industriel, qui souhaite renouer avec des créations en séries limitées, mariant à nouveau design, art et artisanat, renouant en ceci avec le mouvement Arts and Crafts, à ceci près que l’esthétique est résolument contemporaine. L’une des figures emblématiques de ce mouvement post-industriel est le designer israélien Ron Arad, notamment avec son fauteuil Rover, réutilisant un siège… de Mini Rover !

L’envol de Philippe Starck

Enfin, bien sûr, comment évoquer le design des années 80 sans parler de Philippe Starck avec qui, d’ailleurs, le design envahit plus que jamais le quotidien, lorsqu’il redessine par exemple une brosse à dent pour Fluocaril ! Mais s’il se fait surtout connaître dans les années 80, c’est pour avoir été choisi par François Mitterrand pour superviser le projet de décoration des appartements de l’Elysée. Puis bien sûr, avec sa célèbre chaise Starck, sortie en 1984 et succès commercial mondial.

Son succès est d’ailleurs presque étonnant (quoique…), car, pour impertinent qu’il soit, le design de Philippe Starck n’est absolument pas en accord avec les mouvements contestataires des années 80 : il est empreint d’un minimalisme moderne presque fonctionnaliste qui détonne dans les créations colorées et déstructurées de la décennie…

Meubles et objets phares

  • Le canapé en cuir
  • La chaise Palais Royal de Wilmotte, 1986
  • Le fauteuil Miss Blanche de Shiro Kuramata, 1989
  • L’étagère Carlton de Ettore Sottsass, 1981
  • La Swatch, 1983
  • La lampe Super de Martine Bedin, 1981

Repères

  • Lignes en zigzag
  • Revêtements mouchetés, imprimés
  • Eclats de miroirs, fragments d’objets
  • Bois laqués

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>