Le jacaranda est un arbre majestueux à la floraison étonnante ! Aussi surnommé flamboyant bleu, il laisse apparaître des fleurs d’un superbe bleu lavande qui s’épanouissent à partir du printemps et jusqu’à la fin de l’été. Très peu rustique, le jacaranda s’épanouit pleinement sur le littoral méditerranéen, en pleine terre ou en pot. Alors si vous avez envie de l’adopter dans le jardin, voici tout ce qu’il faut retenir pour la culture du Jacaranda mimosifolia !

Jaracanda : un arbre exotique

Jaracanda un arbre exotique

Le Jacaranda mimosifolia, aussi appelé Flamboyant bleu, est un superbe arbre exotique à la floraison majestueuse. À la question est-ce que le jacaranda pousse en France, la réponse est oui, mais de préférence dans le sud. À partir du printemps, ses fleurs d’un bleu lavande inondent ses branches sur un feuillage plumeux ou de mimosa.

Brièvement caduc à la fin de l’hiver, le jacaranda est un arbre décoratif qui se plaira sous un climat doux ou une ambiance côtière. En sachant qu’à l’âge adulte, il peut atteindre jusqu’à 10 à 15 m de hauteur avec un étalement de 8 à 10 m. Et comme ce flamboyant est de croissance rapide, il est préférable de penser à son emplacement dès le départ !

En hiver, le jacaranda affiche une faible rusticité puisqu’il s’agit d’un arbre tropical plutôt frileux. Comme il ne supporte pas le gel, il tolère des températures qui descendent à 0 °C, mais pas en dessous. Bien installé dans un sol drainé et à l’abri des vents froids, il pourra s’épanouir pleinement pour vous offrir son spectacle envoûtant.

Si toutes les conditions sont réunies, vous pouvez aussi cultiver le flamboyant bleu dans un grand bac et l’hiverner dans une serre, un jardin d’hiver ou une véranda durant la saison froide. Lorsqu’il est cultivé en pot, il peut atteindre 2 m de hauteur et devra sortir à partir du mois de mai pour profiter des rayons du soleil.

Quelle exposition pour le jacaranda ?

Quelle exposition pour le jacaranda

Le flamboyant bleu est un arbre tropical qui apprécie les températures douces. Si vous cherchez le climat idéal pour un jacaranda, alors c’est le littoral méditerranéen qui vous promet les plus beaux spécimens ! D’ailleurs, on le retrouve souvent en Corse, à Perpignan ou sur la côte varoise.

Il faut dire que la douceur de l’hiver et l’humidité du printemps lui permette de s’épanouir dans une superbe floraison hypnotique. Bien que le jacaranda soit d’une faible rusticité, c’est un arbre peu exigeant au niveau du sol et qui supporte très bien la sécheresse estivale.

Où planter le jacaranda ?

Pour planter le jacaranda en France, il existe deux solutions.

Planter le flamboyant bleu en pot

Où planter le jacaranda

Pour cultiver le flamboyant en pot, il faut déjà savoir comment faire pousser des graines de jacaranda. C’est très simple, il suffit de démarrer vos semis entre le mois de mars et juin, quand les températures tournent aux alentours de 21 °C. Ensuite, plantez des graines dans un semis de terreau simple à mélanger avec de la terre du jardin.

Surtout, n’enterrez pas les graines trop fines et évitez de les noyer avec l’arrosage. La germination prend environ trois semaines au bout desquelles vous pourrait voir apparaître de petites feuilles. Il faudra attendre que le flamboyant bleu atteigne 30 ou 40 cm pour le mettre en pot.

Lorsque vous aurez choisi votre bac d’orangeraie, il faut sortir votre jacaranda au début de l’été en plein soleil. Cela lui permet de se gorger de lumière pour vous offrir sa floraison flamboyante. Lorsque les températures commencent à chuter, remisez votre flamboyant dans un endroit chaud et lumineux comme une véranda, un jardin d’hiver ou une serre. À maturité, il devrait atteindre 2 m de hauteur.

Quant à remporter le Jacaranda mimosifolia, c’est une opération qu’il faut prévoir deux fois par an, au printemps et à l’automne. Il suffit d’augmenter progressivement la taille du pot pour l’adapter à son réseau racinaire. Cela lui permet de grandir plus rapidement pour envisager la plantation de votre jacaranda en pleine terre.

Planter le flamboyant bleu en pleine terre

Planter le flamboyant bleu en pleine terre

Pour savoir quand planter le jaracanda en pleine terre, il faut examiner sa croissance. À partir de trois ans, vous pourrez l’installer à l’extérieur en plein soleil. Par contre, attendez la fin de l’hiver et les dernières gelées printanières. En sachant qu’il faut d’abord opter pour une culture en pot pour l’habituer progressivement au soleil direct et à un premier hiver chaud.

Cela lui permet de se renforcer et de gagner en rusticité. Pour la plantation, la terre doit être légère et drainante. N’hésitez pas à ajouter du sable avec du terreau pour éviter de faire pourrir ses racines.

Quel entretien pour le jacaranda ?

Quel entretien pour le jacaranda

Pour l’arrosage du jacaranda, il faut être généreux pour que la motte soit entièrement mouillée. En revanche, attendez que le substrat sèche en profondeur avant de procéder à un nouvel arrosage. Comme c’est une plante tropicale, vous risquez de la noyer et de faire pourrir ses racines. Arrosez toujours son pied et ne brumisez jamais ses feuilles car cela risquerait de faire apparaître des maladies cryptographiques. Pour cultiver le flamboyant bleu en pot, évitez une atmosphère trop sèche en positionnant un bol d’eau à proximité des radiateurs.

Concernant la taille du jacaranda, elle est fortement déconseillée, surtout les premières années. S’il commence à prendre de l’ampleur, alors vous pouvez faire une petite taille en fin d’hiver en le débarrassant des branches mortes pour renforcer sa croissance.

Quant à l’engrais à utiliser pour le jacaranda, ajoutez un peu de compost avec un peu de vinasse de betterave au pied de l’arbre au mois de mars. Pour une culture en pot, choisissez un engrais complet que vous mélangerez à l’eau d’arrosage une fois par mois durant l’été.

Quand fleurissent les jacarandas ?

Quand fleurissent les jacarandas

Au printemps, le jacaranda s’enrichit d’une multitude de fleurs en panicules de 25 cm de longueur dans une teinte envoûtante. C’est une explosion de bleu dont vous pourrez profiter pendant trois mois de l’année. Au moment de sa floraison, le jacaranda laisse aussi apparaître des fruits sous la forme de gousses aplaties qui mesurent environ 7 cm de diamètre avec une couleur marron jaunâtre.

C’est ce qui lui a donné son autre nom, « applaudissement de singe », en raison du bruit des fruits qui s’entrechoquent avec le vent. Si vous avez envie de le multiplier, il suffit de ramasser toutes les graines contenues à l’intérieur. Quant à savoir si les fleurs du jacaranda sont toxiques pour l’homme ? Bonne nouvelle ! Elles ne sont pas toxiques pour les humains, ni pour les animaux.

Comment multiplier le jacaranda ?

Pour faire des boutures de Jacaranda mimosifolia, il faut attendre le mois de mars et une température qui oscille entre 16 et 21 °C. À ce moment-là, vous pouvez commencer à planter des graines dans un terreau frais et aéré, mélangé avec de la terre du jardin. Lorsque votre flamboyant atteint 30 à 40 cm, alors vous pouvez le remporter en pot.

Les questions fréquentes autour du jacaranda

Les questions fréquentes autour du jacaranda

Pourquoi mon jacaranda ne fleurit pas ?

Si votre jacaranda ne fleurit pas, cela peut s’expliquer de différentes manières. La première, c’est son âge puisque certains flamboyants ne s’épanouissent qu’à partir de deux ans après la plantation. Du côté de la fertilité du sol, c’est un arbre qui préfère un sol pauvre et totalement dépourvu d’engrais. Il faut donc être attentif à ses apports en azote qui risqueraient de compromettre sa floraison.

L’autre cause possible, c’est l’exposition à la lumière. Il faut savoir que le jacaranda est un arbre qui ne s’épanouira qu’à partir du moment où il profitera de six heures de soleil minimum chaque jour. Enfin, le vent peut aussi jouer, notamment lorsqu’il s’agit d’une brise salée en provenance de l’océan.

Est-ce que le jacaranda perd ses feuilles en hiver ?

Le jacaranda est un arbre caduc qui perd ses feuilles chaque hiver. C’est un phénomène tout à fait normal. Il recommencera à fleurir à partir du printemps. Si vous avez décidé de planter votre flamboyant bleu en pot, alors vous examinerez le même phénomène lorsque vous le rentrerez dans une véranda ou un jardin d’hiver.

Quel est le prix d’un jacaranda ?

Le prix d’un jacaranda est très variable. Généralement, dans le commerce, vous trouverez le flamboyant bleu sous l’espèce Jacaranda mimosifolia. Disponible à partir de quelques dizaines d’euros à plusieurs centaines d’euros pour les arbres les plus imposants, les graines du jacaranda coûtent en moyenne cinq euros pour un sachet d’une dizaine de graines.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *