Cafard de Jardin Comment Dire Stop

À l’approche de l’été, le cafard de jardin envahit l’extérieur pour polluer nos espaces détente. Et au fil des jours, il aura tendance à proliférer et à s’attaquer à tout ce qui traîne autour de lui. Garde-manger, bois, tissus, papiers… Alors pour dire stop aux cafards de jardin et s’en débarrasser, voici ce qu’il faut retenir !

Quelle différence entre un cafard de jardin et un cafard de maison ?

Quelle différence entre un cafard de jardin et un cafard de maison

Bien reconnaître un cafard de jardin ou de maison est essentiel pour mettre au point une solution d’éradication efficace. D’un côté, les cafards de jardin sont souvent de couleur claire. À l’extérieur, ces blattes se confondent avec les tonalités naturelles pour se faufiler un peu partout. Quant à la taille, ce type nuisible peut atteindre 10 à 14 mm.

Quant au cafard de maison, mieux connu sous le nom de blatte, il s’agit généralement d’un cafard de jardin noir. Doté d’un exosquelette, on retrouve cet insecte dans des coins obscurs, sous une machine à laver ou au niveau de la douche. À maturité, ces cafards peuvent atteindre jusqu’à 40 mm comme la blatte américaine Periplaneta americana.

Pourquoi j’ai des cafards de jardin chez moi ?

Pourquoi j'ai des cafards de jardin chez moi

Les cafards de jardin n’ont qu’un seul but : se reproduire et se nourrir. Au même titre que les blattes, ces insectes commencent à proliférer à l’approche de l’été. Comme les conditions et les températures augmentent, la reproduction s’accélère. Or, pour parvenir à se reproduire, le cafard de jardin aura besoin de réserves de nourriture. Mais à l’approche de l’été, ils auront plus de mal à trouver des végétaux frais à l’extérieur.

Et c’est justement à ce moment-là que vous allez apercevoir le fameux cafard de jardin noir ou le cafard de jardin volant. Lorsqu’il est vraiment affamé, il peut s’attaquer à du tissu, du plastique, du carton ou du papier. Résultat ? Ces nuisibles provoquent de gros dégâts dans les serres ou dans les caves.

Parmi les sites qu’il préfère, le cafard de jardin adore les restes de fruits et de légumes. Si vous avez un compost à disposition ou un garde-manger à l’extérieur, alors c’est là que vous allez le trouver. L’autre endroit très prisé par les blattes de jardin, ce sont les zones humides autour des bassins ou des piscines. Enfin, vous le trouverez aussi du côté des meubles en bois, d’un tas de bois empilé ou d’un tas de feuilles. Et si jamais le cafard de jardin ne trouve pas la nourriture qu’il recherche, alors il entre directement dans la maison !

Cafard de jardin : quels dangers ?

Cafard de jardin - quels dangers

Outre les dégâts matériels, le cafard de jardin représente aussi un danger. En effet, les blattes sont des vectrices de maladies transmissibles à l’homme. Parmi les plus connues, il faut citer :

  • L’hépatite
  • La fièvre thyroïde
  • La salmonellose
  • La gastro-entérite
  • La dysenterie

Avant de céder à la panique, il faut tout de même se rappeler que les risques de transmission par les insectes restent faibles. Toutefois, lorsque les cafards de jardin commencent à se multiplier, il faut évidemment prendre en considération ce phénomène pour limiter les risques sanitaires dans la maison.

Les bons gestes pour éviter les cafards dans le jardin

Les bons gestes pour éviter les cafards dans le jardin

Pour éviter l’accumulation de cafards dans le jardin, il existe quelques gestes préventifs à mettre en place.

Réduire l’humidité

Dans un premier temps, il est important d’éviter l’eau stagnante à l’extérieur. Les cafards ont tendance à apprécier les endroits humides et légèrement moisis. Il faut donc penser à réduire l’humidité dans le jardin pour empêcher la présence des blattes.

Réduire les cachettes et les abris

L’autre endroit que le cafard de jardin adore, c’est l’obscurité. Palette en bois, vieux meubles défraîchis, objets laissés à l’abandon… C’est le moment de faire le grand ménage pour épurer l’extérieur des encombrants. Moins vous laisserez de cachettes possibles et moins le cafard aura d’opportunités pour se dissimuler.

Stopper les fuites d’eau

Enfin, pour faire déguerpir le cafard de jardin, il faut aussi stopper toutes les fuites d’eau ! Le pire, c’est l’eau stagnante dans les bacs à fleurs ou autour du robinet d’arrosage. D’ailleurs, il faut savoir que la blatte de jardin préfère la nuit à la luminosité. Si vous devez arroser vos plantes, faites le matin plutôt qu’à la fin de la journée.

Comment se débarrasser des cafards dans le jardin ?

Comment se débarrasser des cafards dans le jardin

Pour se débarrasser des cafards dans le jardin, il existe plusieurs solutions, des plus naturelles aux produits chimiques.

Des solutions naturelles pour se débarrasser du cafard de jardin

Parmi les solutions naturelles pour se débarrasser du cafard de jardin, vous pouvez utiliser les huiles essentielles. Les plus efficaces seront les huiles d’eucalyptus, de lavande et de menthe. Ce sont des arômes répulsifs qui auront tendance à masquer les phéromones des blattes, ce qui perturbe leur capacité de naviguer et à se reproduire.

L’autre solution pour repousser les insectes, c’est la terre de diatomée. Très efficace pour lutter contre les nuisibles, elle endommage automatiquement l’exosquelette du cafard de jardin, ce qui entraîne sa déshydratation. Enfin, vous pouvez utiliser des plantes répulsives telles que le laurier, le chrysanthème, la lavande ou la menthe. À l’extérieur, vous créez une très belle barrière naturelle pour limiter la prolifération du cafard de jardin.

Les astuces de grand-mère pour éliminer le cafard de jardin

Parmi les astuces de grand-mère pour éliminer le cafard de jardin, le bicarbonate de soude reste très efficace. En le mélangeant avec du sucre, vous créez un cocktail répulsif à disperser un peu partout à l’extérieur. L’autre astuce, c’est le mélange de jus de citron et de vinaigre blanc. C’est une odeur forte très hostile pour les blattes et les nuisibles.

Les produits chimiques efficaces pour éradiquer le cafard de jardin

Enfin, pour éradiquer le cafard de jardin, vous pouvez aussi utiliser des produits chimiques efficaces. Toutefois, il faut toujours être vigilant avec l’utilisation des pesticides qui risqueraient d’endommager le bien-être des plantes et de la végétation aux alentours.

Voilà pourquoi, on se dirige de préférence vers des granulés insecticides ciblés qui attirent les cafards de jardin en épargnant les autres insectes. Vous pouvez aussi utiliser des poudres insecticides comme la deltaméthrine. C’est un produit qui agit directement sur le système nerveux de la blatte et qu’il faut disséminer dans ses zones de passage.

Enfin, les insecticides en spray comme les aérosols contiennent une dose mortelle de neurotoxiques pour les insectes. C’est une option à privilégier pour les zones difficiles d’accès, où les cafards de jardin ont tendance à se cacher pour se reproduire.

Comment les cafards entrent dans une maison ?

Les cafards de jardin peuvent facilement se faufiler dans la maison. C’est surtout le cas du cafard de jardin volant qui entre plus facilement par la fenêtre ou par le velux. Voilà pourquoi, il est essentiel de limiter leur apparition à l’extérieur dès qu’ils commencent à proliférer.

Sinon, ils iront automatiquement se tourner vers votre intérieur pour se nourrir et se reproduire. Parmi les points d’entrée qu’il faut surveiller, pensez au système d’aération, à d’éventuelles fissures, aux baies vitrées, aux fenêtres et aux portes. En revanche, et contrairement aux blattes, ils ne se faufilent pas par les canalisations pour atterrir dans la salle de bain !

Comment piéger les cafards de jardin à l’extérieur de la maison ?

Pour éviter que le cafard de jardin entre à l’intérieur, il existe plusieurs solutions. Bien évidemment, à l’approche de l’été, impossible de calfeutrer les fenêtres ou les baies vitrées. En revanche, vous pouvez tenter des solutions naturelles qui peuvent dissuader les nuisibles d’entrer.

Si jamais la prolifération est trop importante, alors il faudra passer à la vitesse supérieure ! Ici, dirigez-vous vers un insecticide concentré, autrement appelé insecticide « de contact ». Vous pouvez l’utiliser en pulvérisant les ouvrants au niveau des portes et des fenêtres. Lorsque le cafard de jardin marchera sur la zone traitée, l’insecticide se chargera de le tuer en s’attaquant à son système nerveux. L’autre option possible, c’est un insecticide par gel dont le cafard raffole. Comme il est attiré par lui, il essaiera de le consommer, ce qui conduit automatiquement à sa mort.

Si vous n’êtes pas forcément à l’aise avec ces solutions radicales, vous pouvez aussi vous tourner vers des appareils électroniques tels que les répulsifs à ultrasons. Ils émettent des fréquences sonores très élevées qui sont imperceptibles pour l’oreille humaine. En revanche, le cafard de jardin fuira automatiquement la zone de couverture et n’entrera jamais à l’intérieur !

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *