Asticot Blanc Comment s'en Débarrasser

La présence de l’asticot blanc dans la maison est souvent synonyme d’une mauvaise hygiène. Outre son aspect repoussant, c’est un indésirable qu’il faut immédiatement chasser sous peine d’assister à une prolifération des larves. Alors comment trouver son nid ? Qu’est-ce qui cause son apparition ? Et comment s’en débarrasser définitivement ? Réponse !

Qui est l’asticot blanc ?

Qui est l'asticot blanc

L’asticot blanc, autrement appelé vers blanc, est une larve de mouches ou de mites qui appartiennent à l’espèce des diptères. On le distingue facilement par sa forme en C et sa couleur légèrement blanche ou jaunâtre. Sans patte et sans tête, il est doté d’une paire de petits crochets qui lui permet de se nourrir. Avec une texture légèrement collante ou gluante, sa taille varie de 4 mm à 1,2 cm.

L’asticot dans la maison est le résultat de la ponte des mouches. Ces insectes volants ciblent des zones humides ou des matières en décomposition comme des excréments ou de la viande. C’est d’ailleurs pour cette raison que vous trouvez souvent des vers blancs dans la cuisine, au niveau des plafonds, des canalisations, dans des pièces humides et dans les poubelles.

Après la ponte, les asticots blancs vont éclore dans un délai de 8 à 20 heures en fonction des températures. Si le vers rencontre un environnement propice, alors il va progressivement se développer pour se transformer en pupe. C’est un stade où il va se développer et brunir en se tournant vers des zones encore plus humides. À terme, il se transforme en mouche adulte pour recommencer à peupler la maison.

Où trouver le nid de l’asticot blanc ?

Où trouver le nid de l'asticot blanc

L’asticot blanc est le résultat de la ponte de larves en provenance des mouches. En conséquence, vous pourrez cibler le nid du vers un peu partout dans la maison, et plus particulièrement dans la cuisine. En effet, les mouches adorent se poser sur des restes de nourriture et des matières en décomposition.

Des larves dans les déchets alimentaires

Le premier endroit où vous pourrez découvrir le nid de l’asticot blanc, c’est dans les déchets alimentaires. C’est généralement la principale cause de l’apparition des vers blancs dans la maison. En effet, les mouches adorent les mauvaises odeurs qui se dégagent des restes de nourriture.

Elles vont donc tourner autour des poubelles, du saladier qui contient des fruits trop mûrs ou de la nourriture des animaux de compagnie. Vous trouverez aussi l’asticot au niveau des bacs de compost mal entretenus. Tous ces environnements constituent le terreau fertile pour la ponte et le développement des larves.

Des larves dans des aliments mal stockés

L’autre endroit où vous pourrez détecter un nid d’asticots blancs, c’est dans de la nourriture mal stockée. Par exemple, dans la cuisine, les mouches vont forcément s’attaquer à des légumes ou à des fruits en décomposition. C’est l’emplacement parfait pour favoriser la prolifération des larves et des vers blancs. Les mouches peuvent aussi s’attaquer à des biscuits qui traînent ou un garde-manger qui ne serait pas grillagé.

Qu’est-ce qui cause l’apparition du vers blanc ?

Outre un environnement propice fait de déchets alimentaires et d’aliments mal stockés, l’apparition des vers blancs est aussi conditionnée par l’humidité et la chaleur. Ce sont deux sources d’attraction combinées qui favorisent la prolifération des asticots.

Naturellement, les mouches sont très attirées par des milieux humides et chauds. Ce sont des environnements qui fournissent d’excellentes conditions de croissance aux larves. Voilà pourquoi, vous constaterez l’apparition des asticots blancs à partir du printemps, et surtout en été. En revanche, vous n’avez pas de souci à vous faire en plein mois de décembre. Pour éviter la prolifération de ces nuisibles, il faut impérativement aérer la cuisine et la ventiler pour limiter l’effet de serre.

Comment se débarrasser d’une invasion d’asticots blancs dans la maison ?

Comment se débarrasser d'une invasion d'asticots blancs dans la maison

Pour se débarrasser d’une invasion d’asticots blancs dans la maison, il faut s’attaquer à la cause : les mouches ! Ce sont elles qui vont pondre des larves un peu partout et favoriser la prolifération des vers.

Éradiquer les mouches pour tuer les larves

La première manière de se débarrasser de l’asticot blanc, c’est d’éradiquer les mouches pour tuer les larves. Pour cela, vous pouvez utiliser des insecticides que vous trouverez facilement dans le commerce. Mais pour une maison saine, il existe aussi des recettes naturelles très fiables pour dire adieu à ces insectes indésirables.

Avec le vinaigre, nettoyez les vitres et les surfaces utilisées dans la cuisine. Comme il dégage une forte odeur acide, il fera forcément fuir les mouches tout en tuant les larves. En complément, vous pouvez aussi utiliser de l’ail en infusion. C’est un mélange qu’il faut asperger sur le rebord des fenêtres pour dissuader les mouches d’entrer à l’intérieur. Enfin, la lavande en huile essentielle répand une agréable odeur à l’intérieur tout en repoussant les mouches.

En complément, vous pouvez aussi utiliser des pièges à mouches pour éradiquer l’asticot de la maison. Il suffit d’installer de répulsif proche des sources potentielles d’infestation comme les poubelles, les zones humides ou les corbeilles à fruits ou à légumes.

Lutter efficacement contre les asticots

Face à une infestation d’asticots blancs, il faut sortir les grands moyens ! Dans un premier temps, ramassez tous les vers blancs en passant le balai. Ensuite, placez-les dans un sac hermétique avant de le mettre 10 minutes au congélateur pour tous les tuer. En complément, il faut désinfecter les surfaces de la cuisine et chasser toutes les sources d’apparition. Eau stagnante, déchets en décomposition, nourriture mal stockée… Il faut tout passer au peigne fin pour limiter l’apparition des larves.

Si vous constatez des asticots blancs dans vos canalisations, alors il existe quelques étapes simples à mettre en place. Dans un premier temps, verser de l’eau bouillante dans les tuyaux pour tuer le vers blanc. Ensuite, supprimez tous les dépôts organiques à l’aide d’un furet qui vous aidera à décoller la saleté. Enfin, mélangez 200 g de gros sel avec une tasse de vinaigre et 200 g de bicarbonate de soude. Versez ce mélange dans les canalisations et laisser agir toute la nuit. Il ne reste plus qu’à rincer à l’eau bouillante pour dire adieu aux nuisibles !

Les autres gestes pour éliminer les vers blancs

Dans la maison, il est possible de constater la présence du vers blanc au niveau des moquettes, du plafond et surtout, dans la poubelle. Voici quelques gestes qui vous permettront de vous débarrasser des larves et des insectes.

Éliminer les asticots blancs dans les poubelles

Pour repousser l’asticot des poubelles, il faut mettre en place des habitudes de propreté irréprochables. Dans un premier temps, munissez-vous d’une paire de gants avant de mettre tout le contenu du sac-poubelle dans un conteneur ou un vide-ordures. Ensuite, il faut laver la poubelle à l’eau bouillante en ajoutant de l’eau vinaigrée et en rinçant abondamment.

Si vous constatez la présence de cadavres d’asticots dans le fond, utilisez une brosse en nylon pour frotter le support et le désincruster. Il ne reste plus qu’à verser de l’eau bouillante et à verser quelques gouttes d’huile essentielle de menthe ou de lavande comme répulsif contre les mouches.

Éliminer les asticots blancs dans les moquettes et les tapis

Dans la maison, il est aussi possible de trouver l’asticot dans les moquettes et les tapis. C’est un endroit où les mouches adorent pondre des larves puisque les fibres renferment souvent des miettes d’aliments. Pour se débarrasser des asticots blancs, il faut passer le balai avant de traiter la moquette avec de l’acide borique. Ensuite, passez simplement l’aspirateur avant de vider le contenu dans un sac hermétique. Au besoin, désinfectez en profondeur avec un nettoyeur vapeur.

Éliminer les asticots blancs dans les plafonds

Enfin, les vers peuvent également se nicher dans les plafonds. En cause ? La proximité avec une canalisation générant de mauvaises odeurs. Il est aussi possible que ce soit l’humidité qui attire les mouches pour pondre des larves. Dans les deux cas, commencez par asperger avec du vinaigre et du bicarbonate de soude. Ensuite, utilisez de l’huile essentielle de lavande pour repousser définitivement les larves.

Comment prévenir le retour des asticots blancs dans la maison ?

Pour prévenir le retour des asticots blancs dans la maison, il existe quelques gestes simples à mettre en place. Cela passe par un minimum de propreté, surtout pour des périodes de fortes chaleurs.

Éviter de laisser traîner de la nourriture

Le premier geste à mettre en place pour prévenir le retour des asticots blancs, c’est d’éviter de laisser traîner des aliments. Charcuterie, viande en décomposition, fromages, fruits… Dans la cuisine ou dans le séjour, placez les provisions dans des bocaux hermétiques ou dans le réfrigérateur.

Fermer le sac-poubelle

L’asticot aura tendance à proliférer dans les poubelles. Voilà pourquoi, placez les restes alimentaires dans un sac hermétique avant de fermer et de jeter. Surtout, ne jetez jamais des déchets alimentaires dans le lavabo. Ils risquent de s’écouler dans les canalisations en attirant les mouches et les larves.

Procéder à un nettoyage régulier des placards

Pour éviter la prolifération des larves, il faut aussi nettoyer régulièrement ses placards. Idéalement, placez toutes vos denrées alimentaires dans des bocaux hermétiques bien fermés. Quant au nettoyage, utilisez du vinaigre blanc et déposez un peu gros sel dans les coins pour éloigner les insectes.

Utiliser un insecticide naturel

Enfin, pour prévenir le retour de l’asticot, vous pouvez aussi utiliser des insecticides naturels. Le plus connu reste l’ail qu’il faut faire bouillir avant de l’asperger dans des endroits stratégiques. Fenêtre, poubelle, canalisation… En complément, vous pouvez aussi utiliser une solution vinaigrée avec de la lavande.

Là encore, c’est un répulsif qui fera forcément fuir les mouches. Enfin, pensez aux clous de girofle dans un citron coupé en deux. Sur un plan de travail, les meubles ou non loin d’un lavabo, ils éloignent les nuisibles en empêchant le développement du vers blanc.

 

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *