Chenilles Vertes - Comment s'en Débarrasser Naturellement

Les chenilles vertes, c’est le cauchemar des jardiniers ! Très voraces, ces insectes prolifèrent rapidement et s’attaquent volontiers aux fleurs, aux feuilles ou aux plantes du potager. Face à ces ravageurs, il faut réagir le plus rapidement possible pour limiter les dégâts ! Alors quelles solutions naturelles pour se débarrasser de ces nuisibles ? Et quelles sont les astuces écologiques à mettre en place pour dire adieu aux chenilles vertes ? Réponse !

Les chenilles vertes : comment les reconnaître ?

Les chenilles vertes - comment les reconnaître

Les chenilles vertes appartiennent à la famille des lépidoptères, qui sont eux-mêmes des papillons. Lorsqu’elle n’est qu’au stade de chenille, cet insecte est en phase de croissance. Dans le jardin, il s’attaque volontiers à toutes les plantes du potager, aux feuilles des arbustes ou aux aromatiques. Avec une couleur d’un vert pétant, ces ravageurs peuvent aussi emprunter des couleurs vert clair ou vert foncé. Selon les espèces, les chenilles peuvent aussi avoir des taches sur le corps. Avec une forme cylindrique et une tête bien distincte, les chenilles vertes ont de petits poils ou de petites épines plus ou moins épaisses.

Parmi leurs caractéristiques notables, ces nuisibles ont tendance à se recroqueviller sur eux-mêmes si vous les touchez. Comme ils se sentent menacés, ils gonflent le corps pour dissuader les prédateurs. Dans le jardin, les chenilles vertes apparaissent au printemps et vont immédiatement s’attaquer aux feuilles et aux plantes pour se nourrir. En plus, elles ont un comportement sociable et auront tendance à se rassembler pour faire encore plus de dégâts…

Pour les dénicher, sachez que la taille des chenilles vertes oscille entre 35 et 40 millimètres. Au niveau de l’habitat, elles se cachent dans les fleurs, sur les tiges ou au niveau des feuilles de grande taille. Lorsqu’elle se transforme en papillon, la chenille abandonne son cocon dont vous pourrez dénicher les restes dans le jardin.

Quels sont les dégâts causés par les chenilles vertes ?

Quels sont les dégâts causés par les chenilles vertes

Les dégâts causés par les chenilles vertes dépendent du niveau d’infestation des ravageurs. Dans un premier temps, ce sont souvent les fleurs qui sont les premières victimes. Mais les chenilles peuvent aussi s’attaquer à d’autres parties de la plante. Dans certains cas, les nuisibles recouvrent les plantes d’une forme de toile. Comme elles adorent l’eau, elles prolifèrent dans un milieu humide. Voilà pourquoi, les larves s’agglutinent volontiers à proximité d’un point d’eau.

Dans le jardin, on les trouve souvent au niveau des fleurs d’été, des plantes potagères, des rosiers ou des plantes ornementales. Avec des perforations irrégulières, les chenilles vertes entraînent la destruction du bord des feuilles, allant jusqu’à la défoliation. Résultat ? Vous pouvez dire adieu à vos plantes potagères en allant même jusqu’aux racines.

Quelles solutions pour lutter naturellement contre les chenilles vertes ?

Quelles solutions pour lutter naturellement contre les chenilles vertes

Si vous n’avez pas envie d’utiliser des insecticides agressifs, alors sachez qu’il existe plusieurs solutions pour se débarrasser des chenilles vertes naturellement !

Surveiller les plantes en prélevant les chenilles vertes

À la moindre trace suspecte de chenilles vertes dans le jardin, il faut agir vite. C’est ce qui permet d’éviter une infestation de grande ampleur par ces ravageurs. Pour une action préventive et naturelle, contrôlez régulièrement les plantes et les arbres qui peuvent attirer cet insecte.

C’est notamment le cas des choux, de la roquette, du colza ou de la capucine. Il faut savoir que cette chenille adore le potager qui reste sa nourriture préférée. Sur la face postérieure des feuilles, les œufs de papillons sont souvent de couleur jaune orangé ou vert clair. Dans ces cas-là, il suffit de ramasser les chenilles vertes à la main puisqu’elles ne sont ni dangereuses, ni toxiques. Contrairement à la chenille processionnaire, vous pouvez donc la manipuler sans risque.

L’extrait de feuilles de tomates contre les insectes

L’extrait de feuilles de tomates se présente sous la forme d’un macérât froid. Il empêche les chenilles vertes de pondre des œufs pour limiter la prolifération. Il a aussi un effet dissuasif et empêche la chenille de s’installer durablement. Pour le préparer, il suffit de rassembler 1 kg de feuilles de tomates dans 1 l d’eau avant de laisser reposer 24 heures et de pulvériser.

La bouillie de tanaisie

La bouillie de tanaisie est très efficace pour lutter contre la piéride du chou. Mais elle permet aussi de limiter la prolifération des chenilles vertes et des poux. Pour l’utiliser, mélangé 40 g de tanaisie fraîche ou 3 g de tanaisie séchée par litre d’eau et laisser tremper pendant 24 heures. Il faut ensuite porter le liquide à ébullition pendant 30 minutes avant de laisser refroidir et de tamiser. Il ne reste plus qu’à vaporiser sur les cultures.

La poudre de roche pour lutter contre les papillons

La poudre de roche empêche les papillons de pondre sur les plantes et les arbres. Il suffit de l’appliquer sur les végétaux encore humides et de la laisser agir. Par temps sec, humidifiez les plantes potagères avec de l’eau avant d’utiliser un pulvérisateur à poudre. Vous devez répéter cette opération régulièrement, surtout après de fortes averses.

La culture mixte pour éloigner les larves

La culture mixte fait partie des astuces très efficaces pour limiter les larves de chenilles vertes. Comme les papillons auront du mal à trouver une plante propice, ils iront se poser ailleurs. Pour l’envisager, multipliez les herbes aromatiques et les plants de tomates qui dégagent une trop forte odeur pour le papillon.

Le jardin naturel pour équilibrer la prolifération des insectes

Le jardin naturel pour équilibrer la prolifération des insectes

Avec un jardin naturel, vous pouvez rétablir l’équilibre entre les insectes utiles et les insectes nuisibles. Il faut savoir que dans la nature, les chenilles vertes ont des ennemis naturels tels que les ichneumons ou les carabes. En offrant des conditions idéales à ces insectes, vous pouvez donc en venir à bout naturellement.

Les filets de protection

Dans le jardin, le filet de protection reste la solution la plus pérenne contre de nombreux insectes. En plus, vous n’avez pas besoin d’opter pour des mailles très serrées puisque les papillons passeront immédiatement leur chemin.

Les astuces naturelles de grand-mère

Les astuces naturelles de grand-mère

Enfin, pour se débarrasser des chenilles vertes, vous pouvez aussi miser sur des astuces naturelles de grand-mère. Parmi les incontournables, il suffit de disperser du marc à café au pied des plants. L’odeur désagréable agira comme répulsif naturel. Pour un insecticide biologique à pulvériser, vous pouvez aussi utiliser l’ail. Pour cela, il suffit de faire bouillir 100 g d’ail dans 2 l d’eau avant de faire infuser. Une fois que le mélange aura refroidi, pulvérisez les plantes et les arbres qui sont attaqués par les chenilles.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *