Crottes de Hérisson Comment Bien les Reconnaître

Le hérisson est un petit animal très discret et qui évolue la nuit. Il est donc impossible à trouver et ne se montre que très rarement. Pour partir à sa recherche, il faut trouver des indices dans la nature. Et parmi les premiers, ce sont les crottes de hérissons qui doivent vous alerter ! Alors comment reconnaître la crotte des hérissons ? Est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Les crottes du hérisson sont-elles dangereuses pour l’homme ? Voici ce qu’il faut retenir !

Comment reconnaître les crottes de hérisson ?

Les crottes de hérissons sont très faciles à reconnaître. Petites, elles mesurent entre 0,5 et 0,7 de diamètre et affichent une longueur de 2 à 5 cm de long. Cylindriques et noires ou brun foncé, elles se distinguent par leurs textures beaucoup plus douces et brillantes que des excréments de chat ou de chien.

Pour bien les identifier, il suffit de les regarder car la crotte des hérissons contient souvent des fragments d’insectes, de fruits ou de vers. C’est d’ailleurs ce qui rend la crotte de ces petits animaux est souvent granuleuse avec des restes d’exosquelette de nuisibles.

Contrairement à d’autres espèces qui utilisent des excréments pour marquer leur territoire, le hérisson sème ses crottes partout où il se promène. Vous pouvez donc les retrouver sur votre pelouse, dans un verger, au pied de plantes grimpantes ou sur votre terrasse !

Crottes de hérisson dans le jardin : bonne ou mauvaise nouvelle ?

Crottes de hérisson dans le jardin bonne ou mauvaise nouvelle

Même si marcher sur des crottes de hérissons dans son jardin n’est pas forcément agréable, leurs excréments sont une bonne nouvelle ! Très utile à la biodiversité, la présence de hérissons est très recherchée par les jardiniers. On le retrouve généralement sur des sols capables d’offrir une grande richesse en micro-organismes et en insectes divers.  Voilà pourquoi, on croise sa route le plus souvent en pleine nature, dans le jardin ou en forêt.

De plus, c’est un petit animal très propre et qui ne supporte pas les déchets plastiques, les poubelles ou les gobelets. Très attiré par de nombreux pollinisateurs, le hérisson adore faire ses crottes dans les herbes hautes qui peuvent lui servir de refuge. Si vous le trouvez dans votre jardin, c’est pour témoigner de la bonne santé de votre environnement !

Comment différencier les crottes de hérisson d’autres excréments ?

Pour différencier la crotte du hérisson d’autres excréments d’animaux, il faut simplement les examiner de près. La principale différence avec des crottes de chien, c’est la grosseur puisque la crotte du hérisson reste très petite. Quant aux excréments de chats, ils sont beaucoup plus compacts avec une texture plus ferme.

Quid des excréments de fouine ? La fouine est réputée pour faire des crottes en forme de spirale et qui peuvent mesurer jusqu’à 10 cm de long, soit deux fois plus que le hérisson. Du côté des crottes de lézard, elles sont souvent accompagnées d’urine et sont visibles sous la forme d’un composant blanc dans leurs excréments. Quant aux crottes de renard, elles mesurent 2 cm de diamètre, ce qui constitue la principale différence avec des crottes de hérisson dans le jardin.

La crotte de hérisson est-elle dangereuse pour l’homme ?

La crotte de hérisson est-elle dangereuse pour l'homme

 

Même s’il semble inoffensif et particulièrement mignon, les crottes de hérisson dans le jardin représentent un risque sanitaire pour l’homme. À l’intérieur, on y trouve la bactérie Salmonella qui peut contaminer leur propre corps et tout ce qui se trouve à proximité immédiate. De plus, en fonction de la zone des excréments, la crotte du hérisson peut aussi contaminer des aliments et de l’eau destinée à l’homme. Dans ces cas-là, elle provoque des maux d’estomac, de la fièvre ou de la diarrhée.

Mais l’autre danger de la crotte de hérisson dans le jardin, c’est le Clostridium. Il s’agit d’une infection bactérienne qui se traduit par des crottes collantes et de couleur verte. Dans ces cas-là, il faut faire très attention dans la mesure où elle se transmet à l’homme.

Au niveau des symptômes, elle entraîne une inflammation grave du colon et des diarrhées à répétition. Dans le pire scénario, c’est une maladie qui provoque une insuffisance rénale avec une augmentation des globules blancs. Dans ces cas-là, la personne infectée peut souffrir de déshydratation, de fièvre et de nausées. Aux États-Unis, on estime que les crottes de hérissons dans le jardin sont responsables d’environ 500 000 taux d’infection par an.

Quel dégât peut faire un hérisson ?

Quel dégât peut faire un hérisson

Si vous soupçonnez la présence d’un hérisson dans votre jardin grâce à la présence de ses crottes, alors c’est une bonne nouvelle. Souvent considéré comme un auxiliaire au jardinier, il préserve son environnement des nuisibles. Par exemple, il limite considérablement les dégâts des limaces et des escargots qui s’attaquent automatiquement à vos plantes potagères ou à vos plantes grasses.

Quant aux dégâts qu’il peut provoquer, ils restent minimes. Un hérisson va souvent tenter de chercher de la nourriture dans la terre qu’il va retourner. Il peut aussi s’installer dans le pied d’un buisson qu’il va automatiquement creuser. En revanche, il faut savoir que c’est un animal qui adore les œufs. Si vous avez un poulailler, assurez-vous qu’il soit bien fermé la nuit pour éviter le pillage et la multiplication des crottes !

Qu’est-ce qui attire le hérisson dans mon jardin ?

Qu'est-ce qui attire le hérisson dans mon jardin

Les hérissons seront automatiquement attirés par les jardins riches en micro-organismes et en insectes divers. Parmi ceux qu’ils préfèrent manger, il faut citer les araignées, les vers de terre, les moustiques, les mille-pattes, les coléoptères et les papillons.

C’est d’ailleurs ce que vous retrouverez en priorité dans les crottes du hérisson. Mais ce petit animal est également très friand de fruits ou d’œufs crus. Si vous souhaitez l’inviter chez vous, prévoyez une maison pour hérisson qui lui offrira un refuge bienvenu pour hiberner. Camouflé sous une épaisse couche de feuilles et de matières végétales sèches, c’est un nid chaud et douillet dont il adorera profiter.

Quelle est la nourriture préférée des hérissons ?

Quelle est la nourriture préférée des hérissons

Les hérissons sont des insectivores qui mangent des larves et parfois des charognes. Ils apprécient aussi les racines et ont besoin d’une alimentation riche en protéines. Si vous constatez la présence de crottes de hérisson dans une texture molle et luisante, alors c’est qu’il est en bonne santé.

Pour lui faire plaisir avec des friandises, un délicieux œuf cru fera l’affaire. Vous pouvez aussi lui proposer des pâtés humides pour chat. En revanche, il faut éviter le lait, le chocolat et le pain qui risque de le déshydrater. De plus, il faut savoir que le hérisson tire sa nourriture de son environnement naturel et va automatiquement hiberner en hiver.

Où se cachent les hérissons à l’extérieur ?

Où se cachent les hérissons à l'extérieur

Si vous constatez des crottes de hérisson chez vous, alors c’est qu’il est forcément tapi quelque part. Et parmi les indices qui peuvent trahir sa présence, regardez du côté des feuilles mortes ou des herbes sèches. Vous le trouverez aussi dans une haie, un roncier, un tas de branches, au pied d’un tas de bois ou dans un arbre creux tombé au sol. Il adore se confectionner un nid à l’intérieur pour hiberner du mois d’octobre au mois d’avril. En revanche, il se déplace souvent en été et change régulièrement de cachette.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *